Le upcycling : favoriser le réemploi, ici et ailleurs

Le réemploi est l’un des piliers de l’économie circulaire. Sa position dans la hiérarchie des 3R-V (réduire > réemployer > recycler > valoriser) est par ailleurs non négligeable. Cependant, il est rare que le sujet du réemploi fasse les manchettes. En 2018, une grande part de l’attention médiatique a plutôt été partagée entre la dommageable crise du recyclage et les initiatives de réduction à la source, comme le mode de vie zéro déchet. Le réemploi gagne sans aucun doute à être mis d’avantage de l’avant. Certaines entreprises et organismes ont fait de la récupération et la remise en état de produits leur mission première.

C’est le cas notamment de Cyclo Nord-Sud qui met en oeuvre le réemploi de vélos inutilisés au profit de communautés vulnérables à travers différentes initiatives solidaires locales et internationales de développement économique et social.

Comment favoriser l’émergence d’entreprises ou d’organismes ayant le réemploi comme mission? Quels sont les freins et leviers qui permettraient le développement d’une filière du réemploi?